Les réfugiés vivants en Centrafrique célèbrent la JMR sur fond d’espoir

  • Posté le: 23 June 2016

Bangui le 20 juin 2016, placée sous le thème « Rêves et espoirs pour un lendemain meilleur », la célébration officielle de la Journée Mondiale des Réfugiés s’est déroulée dans les locaux de l’Assemblée Nationale Centrafricaine, en présence d’éminentes personnalités, politiques et du monde humanitaire. L’évènement a connu une ambiance festive, devant les représentants du gouvernement, des différentes agences des Nations Unies,

Ce sont plus de 500 réfugiés, hommes, femmes et enfants venus des quatre coins de Bangui qui ont participé à cette journée qui leur est dédiée. Devant une assistance composée des représentants des agences des Nations Unies, des Organisations Non Gouvernementales en Centrafrique, des membres du gouvernement, de la Commission Nationale pour les Réfugiés et la presse., les communautés congolaises, soudanaises ou burundaises pour ne citer que ceux-là, ont présenté des danses traditionnelles et exposés des mets de leurs pays d’origine.

Dans son allocution, le Représentant des réfugiés vivants sur le sol Centrafricain a tenu à remercier les autorités centrafricaines et surtout la population « pour sa gratitude,  et pour avoir préservé la plus grande valeur africaine, à savoir l’hospitalité. » il a continué en disant que, « les fondateurs de la RCA ont bâti ce pays sur un roc, cette vérité éternellement correcte qui est ZO KWE ZO, tout être humain est un être humain… ». Pour lui, « la République Centrafricaine a offert une terre d’espoir à toutes ces familles et les crises survenues dans le pays affectent non seulement la population centrafricaine mais aussi, les réfugiés qui pour la plupart, ont perdu leurs sources de revenus à cause des multiples cas de pillages ».

De son côté, le Représentant adjoint de l’UNHCR en République Centrafricaine, Abdoulaye BARRY, a mis l’accent sur l’objectif de cette campagne qui est l’occasion de reconnaitre la résilience, le courage et le profond désir de ces millions de gens, de par le monde à vouloir vivre en toute quiétude. Il a insisté sur la progression du nombre de réfugiés et déplacés internes dans le monde. Selon les statistiques mondiales de l’UNHCR, publié le 20 juin,  59 millions de personnes étaient déracinées en 2014 et 65 millions 300 mille à la fin de l’année 2015 à travers le monde. Selon lui, « c’est la première fois que le seuil des 60 millions est dépassé ».

L’un des moments forts de cette célébration festive, riche en animations a été les remises de cadeaux aux lauréats du Concours de dessin organisé par Afrique Secours et Assistance, avec les enfants réfugiés. A tour de rôle, les différentes personnalités invitées à cette cérémonie ont remis aux enfants des kits scolaires pour avoir traduit à travers des dessins, le rêve et les espérances d’un enfant refugiés sur sa terre d’exil.

 La cérémonie s’est poursuivie dans le jardin de l’Assemblée Nationale avec notamment la visite des expositions d’art culinaire et d’art plastique. Le maire de la ville de Bangui présent lors cette cérémonie a profité de l’occasion pour s’entretenir longuement avec les artistes réfugiés, les invitants à se joindre à la municipalité pour plus d’actions de cohésion à travers l’art entre les populations de Bangui et les réfugiés.

Plus tard en début d’après-midi, un repas communautaire offert par l’UNCHR a permis aux différentes communautés des réfugiés Banguissois de se retrouver autour d’une même table et de profiter de cette journée.

Ajouter un commentaire

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.