JOURNEE DE LA COHESION SOCIALE A BODA - CENTRAFRIQUE : LA LIGNE ROUGE BRISEE

  • Posté le: 14 June 2015

L’ONG Afrique Secours et Assistance(ASA) a organisé le 13 juin 2015 une Journée de cohésion sociale à Boda(Lobaye) qui a vu la pose de la première de « la Case du Chef », la distribution d’outils de nettoyage et le nettoyage du marché « Bozizé.

Ladite journée qui a vu la participation de plus de 1000 personnes a démarré par l'hymne national chanté par tous. A cette occasion, 300 femmes musulmanes et non-musulmanes autrefois divisées, ont brisé la ligne rouge en défilant ensemble devant les autorités locales et la délégation venue de Bangui. Soulignons que la délégation venue de Bangui était constituée du Représentant Spécial de la Ministre de la Réconciliation Nationale, du Représentant du HCR, du Coordinateur Général de ASA et du Représentant des cadres de la Lobaye.

Cette activité menée par l’ONG ASA a permis de jeter la base de l’autorité de l’Etat dans cette partie du pays. Soutenue par l’UNHCR et encouragé par le gouvernement de transition en République Centrafricaine, l’activité a retenue l’attention de plusieurs maisons de presse nationale et internationale qui ont également fait le déplacement à Boda pour la couverture médiatique.

Ensuite le mot de bienvenue a été présenté par l'adjoint au Maire de Boda en la personne de l'Imam El Hadj Aboubacar BINDO, suivi de l’allocution, du Coordinateur Général de ASA qui a exhorté la communauté à « aider les humanitaires à les aider à sortir de la crise afin d'emprunter le chemin de la cohésion sociale effective ». Elle a également remercié le Représentant du HCR pour la marque de confiance qu'il a accordé à l'ONG ASA, le Préfet de la Lobaye pour avoir adopté l'ONG ASA et facilité son intégration dans la communauté et la MINUSCA pour sa collaboration.

Dans son discours, le Représentant du HCR a encouragé les communautés à développer des activités agricoles qui sont le socle du développement social.

Puis ce fut la remise des matériels de salubrité aux populations de Boukoko, Bokoma, Boboua, Bodjoula, Boganangone et Boda.

Grace à l’ONG ASA et ses partenaires le « vivre ensemble » commence à devenir une réalité.

Ajouter un commentaire

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.